On m’a dépassé par la droite sur l’autoroute! Est-ce que c’est autorisé? Et est-ce que l’on doit toujours allumer son clignotant? Il y a beaucoup de légendes à propos de la conduite en voiture! Il est grand temps de se débarrasser de 10 des ces malentendus qui peuvent s’avérer dangereux.

1. Il est interdit de dépasser par la droite sur l’autoroute.

Faux ! Sur les entrées d’autoroute avec des destinations différentes, il est permis de dépasser à droite. Cela s'applique également lors d’un embouteillage. Toutefois, se rabattre sur la voie de gauche est alors considéré comme un dépassement et est interdit. Aussi, il est permis de rouler à droite lorsqu'il y a des embouteillages sur l'autoroute : jusqu'à présent, les conducteurs devaient craindre une amende s'ils dépassaient une autre voiture par la droite dans une circulation dense. Cependant, la Cour suprême fédérale suisse a estimé que le dépassement passif par la droite lors d’un trafic dense est désormais une situation quotidienne qui ne peut guère être évitée et n'est donc plus punissable.

    2. En hiver, seules les fenêtres doivent être déneigées

    Faux ! Non seulement les vitres doivent être dégagées complètement, mais la voiture aussi doit être déneigée avant que tu ne commences à conduire. Ce n'est qu'alors que ta voiture est considérée comme "sûre à conduire". Au plus tard sur l'autoroute ou lors d'un freinage brusque, la raison devrait être clair pour chacun. Souvent, malgré tes efforts, tous les endroits ne sont pas atteints. Là, ça vaut la peine d'avoir un grattoir à neige un peu plus long dans la voiture. Lorsque tu enlèves la neige de ta voiture, il ne s'agit pas seulement d'avoir une vue dégagée, mais aussi d'empêcher la neige de tomber sur la route ou sur ton capot, ce qui pourrait être dangereux.

    3. Lorsque le feu passe à l'orange, on peut encore accélérer pour passer l'intersection

    Faux ! Beaucoup de gens ne le savent pas, mais toute personne qui aurait pu s'arrêter à l’orange sans devoir effectuer un freinage d'urgence et continue à conduire, agit illégalement selon le Code de la route et pourrait se voir infliger une amende. Cependant, cela ne représente pas une somme importante et ne se produit pas fréquemment, car les caméras des feux de circulation ne se déclenchent souvent que lorsqu’on passe au rouge.

    4. On peut toujours conduire sur la voie de gauche

    Faux ! Sur l'autoroute, on peut toujours voir le grand nombre de conducteurs qui restent sur la voie rapide, même si la voie de droite est libre. Le code de la route stipule clairement : "Sur les routes à plusieurs voies dans la même direction, la voie la plus à droite doit être utilisée”. Il n'existe aucun moyen légal de contraindre un conducteur à changer de voie, il n’y a qu’à espérer qu’il le fasse de lui-même. Les appels de phares, ainsi que le dépassement par la droite ou encore la conduite rapprochée sont interdits et sont passibles d'une amende.

    5. Ce n’est pas toujours nécessaire de mettre son clignotant

    Faux ! Pour éviter les situations dangereuses, tout changement de direction doit être signalé grâce au clignotant. Peu importe qu'une voiture roule derrière ou non, car faire savoir où l'on va peut aussi être décisif pour les usagers de la route qui viennent en sens inverse. Certains conducteurs sont un peu paresseux ou oublient parfois leur clignotant. Tu peux donc aussi faire attention à la position de ses roues dans un rond-point pour savoir où va une voiture. À un carrefour où la route principale fait un virage, mais où il y a aussi une sortie pour aller tout droit, tu dois mettre ton clignotant même si la route principale fait un virage. C’est seulement en faisant attention à toujours mettre son clignotant que tous les autres usagers pourront conduire en toute sécurité.

    6. Il faut faire de la place à ceux qui s’engagent sur l’autoroute

    Les voitures qui s’engagent sur l'autoroute depuis l’entrée d’autoroute n'ont pas la priorité, tu ne dois donc pas leur laisser la place. C’est à eux d’accélérer premièrement, et d’ensuite mettre leur clignotant avant de s’engager sur l’autoroute. Toutefois, si tu en as la possibilité, c’est toujours appréciable de te décaler à gauche lorsque tu vois quelqu’un qui souhaite s’engager. Conduire une voiture ne devrait jamais être un concours pour savoir qui a la priorité, bien qu'il y ait des règles de priorité claires dans le code de la route, mais tu ne devrais jamais les appliquer de force, car sur l’autoroute, chaque accident peut être mortel.

    7. Il ne m’arrivera rien si je suis impliqué dans un accident avec 0,4 mg/L d’alcool dans le sang

    Faux! Tu n'auras pas d'amende car la limite légale de 0,5 mg/L n'a pas été atteinte, mais ça peut quand même avoir des conséquences. Un tribunal ou la compagnie d'assurance peut accuser le conducteur de négligence et introduire un recours s'il peut être établi que la consommation d'alcool a eu un effet sur la capacité de conduire du conducteur.

    8. Je ne peux pas être frappé par la foudre si je suis dans ma voiture.

    Vrai ! Dans les voitures avec un toit métallique, tu es en sécurité en cas d'orage ou de tonnerre. Ça fonctionne comme une cage de Faraday. Cela signifie que la foudre sera conduite du châssis métallique et des roues vers le sol sans blesser les occupants du véhicule. Attention toutefois à ne pas toucher le cadre métallique à l'intérieur !

    9. Il est interdit de conduire pieds nus!

    Faux ! Ce n'est pas expressément interdit. Il en va de même pour les tongs, les talons hauts, les pantoufles ou les chaussures Birkenstock. Toutefois, la diligence raisonnable s'applique toujours. Cela signifie qu'en cas d'accident, la compagnie d'assurance peut faire un recours si tu portais des chaussures inadaptées, et si l'accident aurait pu être évité. Il est important de noter que pour les conducteurs professionnels, seules les chaussures robustes sont explicitement autorisées.

    10. Les voitures noires chauffent plus au soleil.

    Seulement partiellement correct ! Il est vrai qu’il peut faire plus chaud à l'intérieur des voitures noires que dans les voitures d'une autre couleur, mais la différence est très faible. Ce sont plutôt d’autres facteurs, tels que la surface totale, la qualité des fenêtres ou encore l'équipement intérieur qui jouent un rôle décisif. Souvent, le volant chauffe tellement en été qu'on se brûle les doigts au moment de conduire. Tourne le volant de 180 degrés lorsque tu te gares. Le côté qui se trouve d’habitude en haut sera alors moins chaud car il reste à l'ombre. En rentrant dans ta voiture, remets simplement le volant dans sa position initiale, avec le côté resté froid vers le haut et tu es prêt à repartir tranquillement.

    Une équipe avec

    Inscris-toi à notre news­letter

    Nouveaux modèlesOffres exclusivesPromotions
    Abonner